Culture
- Publié le 14 octobre 2021

Les écrivains libanais Camille Ammoun et Valérie Cachard en résidence à la Villa Gillet

Dans le cadre du programme Nafas (Institut français), la Villa Gillet accueille deux écrivains libanais en résidence en octobre et novembre 2021 : Camille Ammoun et Valérie Cachard.

Contenu

Auteure de récits (Déviations et autres détours,Tamyras, 2016) ou de pièces de théâtre Matriochka ou l’art de s’évider (Antoine, 2015), Valérie Cachard est aussi comédienne. Parmi ses dernières créations : Paroles de femmes, Liban, une création radiophonique (2020). L’histoire contemporaine du Liban est au coeur de Victoria K, Delphine Seyrig et moi ou la Petite Chaise jaune (Esse Que, 2021, Prix RFI-Théâtre 2019) : un monologue fragmenté mêlant enquête historique et personnelle et prenant place dans la ville de Beyrouth. Pour évoquer les pluralités de récits, Valérie Cachard sera en conversation avec des artistes et écrivains de la région Auvergne-Rhône-Alpes et libanais et mènera un atelier d’écriture avec des femmes de tous horizons.

Enseignant à Beyrouth depuis 2018, Camille Ammoun, écrivain libanais de langue française a étudié les sciences politiques à Paris en se spécialisant en urbanisme. Il croise désormais sciences urbaines et récit romanesque dans ses ouvrages, qui traitent des questions de résilience et de durabilité urbaine comme dans Ougarit (Inculte, 2019), lauréat du Prix Écrire la Ville 2020, ou dans Octobre Liban (Inculte, 2020). Pour raconter les ponts entre urbanisme et démocratie, Camille Ammoun sera en conversation avec des artistes et écrivains de la région Auvergne-Rhône-Alpes et libanais et mènera un atelier d’écriture avec des jeunes de Villeurbanne.

Programme de résidence : les écrivains en Auvergne-Rhône-Alpes

VALÉRIE CACHARD
• Atelier d’écriture « Paroles de femmes » à la Villa Gillet.
• Valérie Cachard mène un atelier d’écriture autour de l’histoire vécue, le récit de soi. À partir d’expériences personnelles et d’histoires vécues, des femmes de tous horizons construisent des récits intimes. La restitution prendra des formes multiples : mise en voix, publication de textes, etc. | Les 16, 23 et 30 octobre, les 6 et 13 novembre à la Villa Gillet. Restitution pendant le festival Mode d’emploi
• Masterclasse avec les étudiants de l’ENSATT à la Villa Gillet | 18 octobre à la Villa Gillet
• Soirée « Rencontre avec la scène artistique libanaise » avec Valérie Cachard, Camille Ammoun et les comédiennes Hanane Hajj Ali et Randa Asmara | 19 octobre à 19h30 à la Villa Gillet
• Participation à Mode d’Emploi. Un festival des idées du 15 au 20 novembre

CAMILLE AMMOUN
• Atelier d’écriture « Marcher, Écrire à Villeurbanne » en partenariat avec le Rize.
Camille Ammoun mène un atelier avec le collectif éditorial jeunes de Villeurbanne «La Pauz». Ensemble, ils apprenent à élaborer un récit à partir d’une balade urbaine. Une rue, un bâtiment, une place, un parc : c’est à partir de ces objets urbanistiques que les jeunes construisent un texte singulier sur leur rapport à la ville. | Les 5, 15 et 26 octobre, les 2 et 9 novembre au Rize. Restitution pendant le festival Mode d’emploi
• Masterclasse avec les étudiants de l’ENSATT à la Villa Gillet | 18 octobre à la Villa Gillet
• Soirée « Rencontre avec la scène artistique libanaise » avec Valérie Cachard, Camille Ammoun et les comédiennes Hanane Hajj Ali et Randa Asmara | 19 octobre à 19h30 à la Villa Gillet
• Enregistrement de l’émission « Sans oser le demander » France Culture | 21 octobre
• Rencontre-lecture à l’Espace Malraux de Chambéry, en partenariat avec le festival du Premier roman | 14 novembre à l’Espace Malraux
• Participation à Mode d’Emploi. Un festival des idées du 15 au 20 novembre | Nouveaux récits libanais. Beyrouth dans le monde. Avec Charif Majdalani. 16 novembre à 19h à l’Opéra de Lyon
​​​​
Écoutes croisées

Écoutes croisées est une série de podcasts littéraires avec Nadia Khiari, Camille Ammoun, Valérie Cachard, Abdallah Taïa, Salah Badis et François Beaune. De rencontres en portraits, la série dessine une cartographie sonore d’un monde traversé de profondes mutations.
Soirée « Écoutes croisées » pendant le festival « Mode d’emploi » | Vendredi 19 novembre à la Villa Gillet
• Rencontre avec Abdallah Taïa, Camille Ammoun et Valérie Cachard. Suivie d’une lecture musicale avec les textes inédits des auteurs du projet « Écoutes croisées »
• Installation sonore dans la Villa Gillet : diffusion des six podcasts « Écoutes croisées » (réalisation Villa Gillet/ ENSATT)
• Engagements et identités : conversation entre Abdallah Taïa et Antoine Idier.

Site de la Villa Gillet

Bloc recherche - Actualités