Démocratie locale
- Publié le 22 octobre 2021

Conseil Consultatif lyonnais Covid : le temps du bilan

La séance bilan du Conseil consultatif lyonnais COVID (CCLC) s'est tenue jeudi 21 octobre dernier, en présence des habitants, des représentants d’acteurs locaux, de scientifiques, et de Chloë Vidal, Adjointe au Maire déléguée à la démocratie locale et à la redevabilité, à l’évaluation et la prospective et à la vie étudiante et Céline de Laurens, Adjointe au Maire en charge de la santé, de la prévention et de la santé environnementale. À cette occasion, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a introduit la séance en visioconférence et a participé à un temps d’échanges.

Contenu

Depuis son arrivée aux responsabilités, l’exécutif lyonnais a porté une vigilance particulière à la situation sanitaire et à l’enjeu de démocratie locale d’associer les citoyens aux décisions. Mis en place il y a un an, le Conseil consultatif lyonnais COVID (CCLC) est une instance d’écoute active des habitants. Son objectif : permettre aux habitants et aux représentants d’acteurs locaux lyonnais de donner leur avis sur les mesures mises en œuvre par la Ville dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19 et de contribuer à leur amélioration.

La qualité du processus de mobilisation, afin que ce Conseil reflète au mieux la diversité de la population lyonnaise, a été un sujet d’attention particulière. Au total, 300 personnes composent le Conseil consultatif lyonnais COVID, 180 habitants mobilisés à partir d’une enquête de terrain, et répondant à différents critères de représentativité de la population lyonnaise ainsi qu’un collège de 120 représentants d’acteurs locaux ayant répondu à un appel à manifestation d’intérêt.

145 contributions synthétisées et 300 personnes mobilisées

Depuis novembre 2020, le Conseil consultatif a produit ses avis par le biais de quatre enquêtes numériques adressées aux 300 membres et de six ateliers regroupant entre 15 et 20 personnes, tirées au sort parmi les deux collèges. Les avis collectifs des ateliers et les résultats des enquêtes numériques ont été systématiquement présentés aux élues pilotes de la démarche et aux différentes délégations d’élus dès l’issue des ateliers, puis à la cellule de gestion de crise de la Ville de Lyon. Selon un principe de redevabilité, les avis ont ensuite été présentés en commissions municipales, et publiés sur lyon.fr.
En savoir plus sur les ateliers du le Conseil consultatif lyonnais COVID

Les ateliers et les enquêtes ont été conçus collégialement et alimentés par les remontées des services. La diffusion et l’instruction des contributions du Conseil a permis de percevoir les émotions et les vécus pendant la première année de la crise Covid-19, saisir les réalités de la vie quotidienne, de prioriser les actions, d’avoir un retour sur les actions proposées par le CCLC, et enfin, d’apporter des idées nouvelles.

Les sujets abordés ont balayé de nombreux champs de l’action publique et ont permis de réfléchir collectivement aux relations sociales mises à mal par la pandémie à différents horizons temporelles, de l’urgence du court terme à la préparation du long terme : la place de la culture et des espaces de convivialité, la jeunesse et les étudiantes et étudiants, la réouverture des terrasses et les conditions pour un réveil serein de la Ville, les précarités et les solidarités, les familles et l’enfance en période de pandémie.

Au total, 145 contributions ont été synthétisées au cours des ateliers et des enquêtes qui ont été menés. Parmi les contributions les plus fréquentes, 24% ont porté sur la culture et 18% sur la jeunesse. La démarche a également été suivie par le monde universitaire et scientifique, notamment les chercheurs du laboratoire Triangle.

Bloc recherche - Actualités