Santé
- Publié le 1 avril 2020

COVID-19 : le point sur les mesures

Suite à l'allocution du président de la République et aux déclarations du ministre de l'Intérieur et du Premier ministre, un certain nombre de mesures doivent être respectées. La principale demeure la réduction au strict minimum de tout contact et déplacement. Le point sur la situation à Lyon.

Contenu

Le 27 mars, le Premier ministre a annoncé le prolongement du confinement au moins jusqu'au 15 avril.

Le 25 mars, une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire a été publiée par le ministère de l'Intérieur.

  • Elle précise les conditions de sortie liée à l'activité physique, une promenade avec les personnes vivant au même domicile (jeunes enfants) ou aux besoins des animaux de compagnie.
    Comme déjà indiqué le 23 mars, ces sorties ne peuvent excéder une heure et dans la limite d'un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile.
  • Elle rend obligatoire la mention de l'heure de début de sortie en plus de la date.
  • Elle comprend deux nouveaux motifs :
    • Convocation judiciaire ou administrative.
    • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

Télécharger attestation de déplacement dérogatoire sur le site du ministère de l'Intérieur


Le 23 mars, le Premier ministre a renforcé les mesures de confinement :

  • Les activités physiques ne peuvent pas dépasser 1 heure par jour dans un périmètre maximal d'un kilomètre autour du domicile. Il est donc obligatoire de préciser l'heure de sortie, en plus de la date, sur l'attestation de déplacement dérogatoire.
  • L'amende pour non respect des règles de confinement est portée à 1 500 euros en cas de récidive.
  • Les obsèques d'un proche ne pourront réunir que 20 personnes au maximum.
  • Les marchés alimentaires sont désormais fermés sauf décision dérogatoire du Préfet.

Le 20 mars, le ministère de l'Intérieur a apporté les précisions suivantes :

  • Lors d'un déplacement, quel qu'il soit, il n'est pas autorisé de s'arrêter pour discuter avec une personne croisée.
  • De même, on peut saluer son voisin mais de loin.
  • Les déplacements doivent être brefs.
  • Sortir un animal de compagnie, faire du sport, seul, ou permettre aux enfants de s'aérer ne peut se faire que dans un périmètre restreint autour du domicile.
  • Une attestation sur l'honneur sera obligatoire pour chaque déplacement et pour chaque membre du foyer : une sortie avec un adulte et deux enfants nécessitera par exemple trois attestations.
  • De la même manière, pour que la mesure soit plus dissuasive, il sera nécessaire de refaire une attestation pour chaque sortie, même au cours d'une même journée.
  • L'attestation ne peut plus présentée sur smartphone même si elle a été signée électroniquement.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum, sur l’ensemble du territoire, à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Celles-ci seront autorisées sur attestation uniquement pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières
  • Sortir ses animaux à proximité de votre domicile
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Toute infraction à ces règles sera sanctionnée.

  • Le non respect des consignes entraîne une amende de 135 euros (375 euros en cas de majoration).
  • Si l'infraction est répétée dans les 15 jours l'amende est portée à 1500 euros.
  • Si les manquements sont constatés "à plus trois reprises dans un délai de 30 jours, les faits sont punis de six mois d'emprisonnement et 3750 euros d'amende", assortis d'une peine complémentaire de travail d'intérêt général.

Rester chez soi, c'est éviter autant que possible d'être contaminé et de contaminer les autres et ainsi freiner la propagation du virus. En aplanissant le pic de contamination, on évite la saturation des services hospitaliers.
Rester chez soi, c'est aider l'hôpital, les soignants et les médecins.


Les fonctions essentielles de service public assurées

Depuis trois semaines, la Ville de Lyon a adopté un fonctionnement de gestion de crise avec un comité de suivi stratégique et opérationnel placé sous l’autorité du Maire. Il est opérationnel 7 jours sur 7.

Tous les services prioritaires assurent une permanence afin de garantir la continuité du service public, et venir en aide à nos concitoyens qui en ont besoin, notamment les plus fragiles.

L'état civil, service paie et fournisseurs, police municipale, communication et information aux usagers sont également assurés.

Les horaires ou les conditions d'ouverture peuvent toutefois être aménagés. Si devez vous rendre en mairie d'arrondissement ou tout autre service public (CCAS, bains-douches, restaurants sociaux...), il vous est vivement conseillé de vérifier les conditions d'ouverture et de téléphoner avant de vous déplacer.
Un certain nombre d'actes et de missions pourront être assurés par courriel ou téléphone.

Utilisez le moteur de recherche et consulter la liste des équipements de la Ville de Lyon


Depuis le 17 mars, l'ensemble des parcs, jardins et squares de la ville est fermé

Dans le cadre des mesures de prévention portées par Ville de Lyon pour limiter la propagation du virus Covid-19, au vu de l’afflux massif de Lyonnais ces derniers jours dans les espaces verts de la ville, de nouvelles mesures urgentes s’imposent pour éviter les situations de rassemblement de personnes, favorisant la contagion.

S’agissant de lieux non essentiels recevant du public, et conformément aux annonces du Président de la République le lundi 16 mars, la Ville de Lyon a fermé jusqu’à nouvel ordre ses espaces verts, jardins et aires de jeux, dont le Parc de la Tête d’Or, le Parc Gerland et le Parc Blandan.

Il est appelé au civisme et au sens des responsabilités de chacun pour ne pas utiliser ces espaces lorsqu'ils ne sont pas équipés de systèmes de fermeture.

En raison du non respect du confinement, les berges du Rhône sont également fermées par décision préfectorale à compter du 19 mars.

En savoir +


Le stationnement payant est suspendu

Pour simplifier le quotidien des Lyonnais et le respect du confinement ainsi que pour faciliter les déplacements prioritaires, le stationnement payant sur voirie est suspendu à partir du jeudi 19 mars.
 
Si vous possédez un ticket en cours de validité, votre ticket sera prolongé automatiquement d'une durée égale au nombre de jours de confinement imposé par les mesures de santé publique.
 

Rappel des mesures antérieures renforcées par l'obligation de confinement

  • Afin de limiter la propagation de l'épidémie, l'ensemble des lieux non essentiels recevant du public (cinémas, bars, discothèques, restaurants...) sont fermés.
     
  • Ne sont pas concernés, les pharmacies, les commerces alimentaires, les stations services, les banques, les bureaux de tabac et les services publics.
     
  • Les musées municipaux (musée des Beaux-Arts de Lyon, Musée d'Art Contemporain, Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, Musées Gadagne, Musée de l'Imprimerie et de la communication graphique, musée Malartre) et métropolitains (Musée des Confluences, Lugdunum) sont fermés ainsi que tous les autres musées et lieux d'exposition.
     
  • L'ensemble des équipements culturels de la ville (théâtres, opéra...) est fermé.
     
  • De même, le réseau des bibliothèques municipales (Part-Dieu et arrondissements) est entièrement fermé depuis le 14 mars.
     
  • Le zoo de Lyon situé au sein du parc de la Tête d’Or est également inaccessible au public. Les équipes des Espaces Verts de la Ville de Lyon restent mobilisées pour prendre soin des animaux.
     
  • L'ensemble des équipements sportifs de la ville (stades, gymnases...) est fermé. Les piscines municipales et patinoires étaient déjà inaccessibles depuis le 14 mars.
     
  • Les cimetières sont fermés au public sauf pour les convois funéraires. Les funérailles doivent avoir lieux dans la plus stricte intimité (20 personnes maximum).
    Les travaux de marbrerie sont autorisés dans le seul cadre des funérailles. De même, l'entretien des tombes et leur fleurissement sont interdits. Le fleurissement lors des funérailles reste autorisé.
     
  • Le président de la République a annoncé le 12 mars la fermeture jusqu'à nouvel ordre de tous les établissements scolaires à partir du lundi 16 mars.
    • Une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs.
       
  • Pour répondre aux besoins de garde d’enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de l'épidémie, les crèches et écoles de la ville sont mobilisées. 
     

Personnes âgées, personnes fragiles et vulnérables, personnes en situation de handicap

  • Pour ce qui concerne les EHPAD, il n’y a plus de visites extérieures autorisées depuis le 6 mars, conformément aux décisions ministérielles et activation des plans bleus.
    • Pour ce qui est des résidences séniors gérées par le CCAS, un travail d’information et d’accompagnement des résidents est engagé et les animations ont été suspendues.
    • Dans l’ensemble de ces établissements les repas sont désormais servis en chambre ou en appartement
       
  • Pour ce qui est des personnes âgées à domicile, une mission d’appel aux personnes inscrites sur le fichier Canicule a été engagé dès le 18 mars afin de préciser leurs éventuels besoins et leur rappeler les mesures barrières ; il s’agit également de rassurer et d’écouter chacune et chacun.
     
  • Les 6 opérateurs de portage de repas à domicile labellisés et intervenant sur Lyon maintiennent quant à eux leur activité et se tiennent prêts à servir davantage de repas en cas de besoin.
     
  • Sont également organisées, en lien avec les commerces alimentaires et notamment les 3 halles de Lyon, de livraisons à domicile de produits frais et de repas pour les personnes isolées.
     
  • Le restaurant social reste lui aussi ouvert et propose depuis le début de la semaine des repas à emporter afin de respecter les mesures barrières : de 150 à 200 repas sont donnés chaque jour, et les quantités servies ont été revues pour tenir compte des difficultés éventuelles à s’approvisionner pour le repas du soir.
     
  • Pour ce qui est des personnes sans-abri, les Bains douches sont maintenus ouverts tous les jours de la semaine (ils accueillent une centaine de personnes chaque jour).
     
  • Un certain nombre de sanitaires publics restent ouverts.
     
  • Au vu de la clémence des températures et des nécessités, et bien que la période théorique de gel ne soit pas terminée, un certain nombre de bornes fontaines ont été rouvertes pour permettre un accès à l’eau potable.
     
  • Sur l’ensemble des questions ayant trait à l’accompagnement des personnes les plus fragiles et des personnes en grande précarité, les services de la Ville et du CCAS sont en contact permanent avec l’Etat (Direction départementale de la Cohésion sociale) et les associations nombreuses et présentes sur le terrain.

Conséquences pour les transports en commun lyonnais

Suite aux mesures de confinement les TCL ont actionné leur plan de continuité du service public. La fréquence des différents modes bus, tramways, funiculaires et métros a été considérablement réduite. Les précisions sur ces mesures sont communiquées quotidiennement sur tcl.fr.

Toutes les lignes scolaires « Junior Direct » ne circuleront pas durant la fermeture des établissements scolaires.

Le nettoyage approfondi des véhicules (agrès et postes de conduite), mis en place depuis le début de la crise, se poursuit quotidiennement pour limiter la propagation du Covid19.

Enfin,le SYTRAL s’est engagé au remboursement des abonnements TCL pendant toute la période de confinement. Les abonnés en prélèvement automatique verront leur prélèvement suspendu pour le mois d’avril. Les abonnées ayant souscrit leur abonnement en agence, sur e-tecely, sur distributeur ou chez un dépositaire peuvent remplir le formulaire de remboursement sur tcl.fr.

Toutes les infos sur tcl.fr

 


En cas de suspicion de contact

Les recommandations suivantes sont à appliquer à toute personne susceptible d'avoir été en contact avec la maladie :

  • Surveiller sa température 2 fois par jour
  • Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)
  • Porter un masque chirurgical lorsque l'on est en face d’une autre personne où lorsque l'on doit impérativement sortir (soin).
  • Se laver les mains régulièrement ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Éviter tout contact
Colonne de droite 1

 

plateforme info coronavirus

0800 130 000 (appel gratuit)
Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux

lyon en direct

Le centre d'appel de la Ville, Lyon en direct, reste ouvert de 9h à 15h30
04 72 10 30 30

En cas de doute

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :
- Rester chez soi, ne pas se rendre chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital
- Téléphoner à son médecin qui indiquera la meilleure conduite à tenir
- En cas d'aggravation des symptômes, contacter le SAMU (15)

Les gestes barrières

Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage :

- Rester chez soi.

- Se laver les mains régulièrement.

- Tousser ou éternuer dans son coude.

Utiliser des mouchoirs à usage unique.

Porte un masque uniquement quand on est malade.

Sur les masques

Les masques sont prioritairement réservés aux hôpitaux, soignants et médecins. Ils ne sont pas disponibles pour les particuliers.
Les masques simples, dit masques chirurgicaux vendus en pharmacie évitent les projections d'une personne malade.

Bloc recherche - Actualités